Guilde JdM

Forum de la guilde Jeu de Maux présente sur le serveur Lily
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Compte-rendu] Les songes du dieu oublié - Partie I : Songes et Brouillards

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rarax
Joueur
Joueur
avatar

Masculin Messages : 25
Points : 65
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: [Compte-rendu] Les songes du dieu oublié - Partie I : Songes et Brouillards   Sam 27 Sep 2014 - 14:54

[Compte-rendu de la soirée Role Play du 26 septembre 2014 organisée par le clan des Clés du Valhall.]


26 septange 644, aux alentours de vingt-deux heures,



Un attroupement anormal d'aventuriers divers et variés avait lieu sur la place de la fontaine de Sufokia. Qu'est-ce qui pourrait bien amener autant de monde à cet endroit ? Une intuition peut-être, une simple envie de se retrouver ici entre amis pour certains mais pour d'autres il s'agissait d'un rêve terrifiant qu'ils avaient fait et dans lequel ils avaient vu ce lieu et qui, poussés par la curiosité, avaient décidé de venir l'inspecter...

Parmi ceux-là, il y avait la professeure Lauve Kraft, spécialiste en traditions occultes, notamment en ce qui concerne le monde Steamer auquel elle appartient. Ce rêve ne l'avait pas laissée indifférente et lui rappelait des vieilles et obscures légendes dont elle avait entendu parler à demi-mot, ce qui ne manquait pas de l'intéresser. Elle était plongée dans l'examen de la fontaine quand, soudainement, un des aventuriers l'interpella ce qui eût pour effet de beaucoup la surprendre : elle n'avait pas entendu tout cet attroupement arriver.

Elle expliqua alors aux aventuriers ce qu'elle faisait là quand débarqua soudainement un Zobal pour le moins étrange qui prophétisait à haute voix de lugubres événements...






Le Zobal se présenta à l'assemblée sous le nom d'Artahim. Dans son délire, il parlait d'un dieu oublié du nom de Tulhcuh qu'il ne fallait pas réveiller car si cela se produisait, il engendrerait la fin du monde et Artahim aurait beaucoup de cadavres à enterrer...

Troublés par ces dires, tout à chacun questionnait le Zobal qui ne répondait jamais correctement aux réponses, multipliant des propos plus sibyllins les uns que les autres.... Quand tout à coup, Lauve Kraft découvrit une inscription gravée sur la fontaine écrite en ancien Steamer. Elle réussit toutefois à déchiffrer cette phrase :


"Ph'nglui mglw'nafh Tulhcuh Hey'lr wgah'nagl fhtagn"


Le sens de ces mots était inconnu de tous mais les prononcer fit entrer Artahim dans une crise démente et il criait sans-cesse "NON ! NE DITES PAS CA ! C'EST COMME CA QU'ILS LE REVEILLENT ! ET IL NE FAUT PAS QU'IL SE REVEILLE SINON NOUS AURONS BEAUCOUP DE CADAVRES A ENTERRER !".

Alors que les aventuriers tentèrent de le calmer et lui demandait d'expliquer le sens de ses propos, Artahim s'enfuit en courant. On essaya de le suivre mais il disparut subitement, laissant le mystère entier.

Intriguée, Lauve Kraft décida alors de se rendre en un autre lieu non loin qu'elle avait également reconnu dans son rêve...






Les aventuriers la suivirent donc jusqu'à un endroit où deux pontons parallèles s'avançaient vers la mer. Là, on demanda à Lauve Kraft de raconter son rêve, ce qu'elle fit en détail. Elle se souvenait notamment avoir entendu ici-même dans son rêve la même phrase qui était inscrite sur la fontaine... Alors en entendant son récit, plusieurs aventuriers révélèrent avoir fait le même rêve bien que la plupart ne s'en souvenaient pas aussi bien qu'elle. Beaucoup des gens qui étaient là étaient aussi terrifiés que curieux de savoir de quoi il s'agissait.

Comment plusieurs personnes qui ne se connaissaient auparavant pas avaient-elles pu faire le même rêve ? Et que signifiait-il ? Qui était cet étrange Artahim et de quoi parlait-il donc ? Que voulait dire cette étrange inscription qui mit le Zobal dans tous ses états ?

Pour répondre à ces interrogations, tout le monde décida de se rendre sans plus attendre à la bibliothèque de Sufokia.






La petite troupe entra à grand fracas dans la bibliothèque, ce qui eut pour effet d'agacer un Iop du nom de Janpol qui travaillait là et qui aidait le bibliothécaire dans sa tâche alors que celui-ci était plongé dans une profonde méditation.

Les événements qui suivirent consistent en un grand chaos dans lequel une partie des aventuriers interrogeaient Janpol au sujet d'un livre portant sur Tulhcuh tandis que d'autres examinaient avec attention les ouvrages rangés sur les étagères... Et parmi ceux-ci, l'on trouva des "mangas" : ces livres bizarres remplis de dessins, qui se lisent à l'envers et qui sont originaires de Pandala. Alors Cercéis, grande amatrice de mangas, voulut absolument en emprunter quelques uns, exaspérant Fukushuu qui tentait de calmer ses ardeurs fanatiques. Mais Cercéis n'en démordit pas et demanda à Janpol si elle pouvait emprunter quelques mangas. Celui-ci déclara qu'il fallait pour cela une carte d'abonné à la bibliothèque de Sufokia, ce que Cercéis n'avait pas. Alors elle demanda à en faire une mais pour ça il fallait un certificat de domicile... ce que n'avait pas non plus la Steamer.

Alors Fukushuu, voyant Lauve Kraft s'impatienter, décida d'en faire une à son nom puisqu'elle avait avec elle son certificat de domicile et emprunta pour Cercéis les mangas.

Une fois cette mésaventure terminée, on put se recentrer sur l'objet premier de la visite à la bibliothèque : se renseigner sur Tulhcuh. Ce nom ne disait rien à Janpol alors Lauve Kraft évoqua l'inscription de la fontaine. Janpol se souvint alors d'un ouvrage de "science friction" portant ce nom, qu'il avait lu et apprécié, mais il était déjà emprunté par un certain Shin Binh... qui avait d'ailleurs une semaine de retard.

On demanda alors à Janpol l'adresse de ce Shin Binh mais il refusa de la divulguer. Quelques Iop proposèrent, bien évidement, de lui soutirer l'information par la force des armes mais d'autres aventuriers plus pacifiques suggérèrent qu'ils pourraient récupérer l'ouvrage en retard par la même occasion.

Janpol, qui n'aimait pas les retards, consentit alors d'indiquer l'adresse qui était au 13 rue des Pichons Kloune, non loin du quai de la Voie du Temple.






Les aventuriers trouvèrent porte close et personne ne répondait à leurs appels. Ils essayèrent alors d'entrer et constatèrent que la maison n'était pas fermée à clé. Visiblement, le ménage n'avait pas été fait depuis plusieurs jours dans l'unique pièce du domicile. Chacun se mit à fouiller dans son coin et ce fut la professeure Lauve Kraft qui découvrit le journal de Shin Binh dans lequel il parlait de recherches sur le "culte de Tulhcuh". La dernière note datait d'il y a 8 jours. Elle indiquait que Shin Binh était parti rencontrer quelqu'un qui en savait plus sur ledit culte dans une épave non loin du quai des Bandits.

On décida de se rendre audit quai.






Une fois au quai, on se mit à chercher dans les alentours immédiats une épave... Sans succès. Alors Nuclear Blast crut apercevoir une épave au loin, au bord de la plage, et décida de partir en éclaireur voir de quoi il s'agissait.

Elle revint quelques instants plus tard indiquant qu'il y avait bien une épave mais que le chemin était empesté de bandits.

Tout le monde partit donc à sa suite jusqu'à l'épave, repoussant par la même occasion les bandits qui voulaient s'attaquer à eux... et ils trouvèrent en effet derrière un bosquet un bateau gisant tristement sur la grève. Là, ils ne trouvèrent rien de bien particulier mais Nemesis constata que la coque était éventrée et que l'on pouvait par conséquent entrer à l'intérieur de l'épave...






Et quelle fut la surprise de l'assemblée lorsque l'on retrouva à l'intérieur de l'épave Artahim ! Agacés, les aventuriers l'interrogèrent sur sa présence. Le Zobal répondait qu'il les attendait car il ne pouvait pas commencer quelque affaire sans eux...

Les aventuriers soupçonnèrent là un piège et voulurent se saisir d'Artahim qui fuit par une porte métallique de l'autre côté de la salle qui donnait sur une petite plage.






Une odeur épouvantable empestait la plage. Tous en eurent le souffle coupé. Mais Artahim était là et prophétisait indifféremment sur les hommes qui engendraient trop de cadavres et sur Tulhcuh qui serait donc de retour... Il tourna le regard vers l'océan, tournant dos à l'équipée, et délira sur Tulhcuh qui s'était remis à rêver et qui appelait à lui ceux qui ne l'avaient pas oublié pour qu'ils puissent à nouveau le réveiller. Alors ce sera l'apocalypse et Artahim aura beaucoup de cadavres à enterrer...

Il confia même qu'enterrer chacun des aventuriers présents serait pour lui un honneur. Quand on lui demanda qui étaient ceux qui ne l'avait pas oublié, Artahim montra du doigt Lauve Kraft, Cercéis et Hatlance, tous trois Steamers, en indiquant que c'était "ceux de ce peuple".

Tandis que les aventuriers discutaient avec le Zobal, Lauve Kraft examina les alentours et découvrit, à sa grande horreur, un cadavre en décomposition depuis visiblement plusieurs jours derrière un rocher. A côté de lui gisait le livre qu'ils cherchaient à la bibliothèque. On en déduisit qu'il s'agissait là de Shin Binh.

Nombreux déglutirent et vomirent leur dîner à la vue de ce spectacle et certains accusaient Artahim de l'avoir tué. Ce dernier protesta vivement et somma les aventuriers de laisser tranquille son "trésor" qu'il devait absolument enterrer, bien qu'il n'ait pas de pelle avec lui. Le Zobal se mit donc à creuser avec les doigts et Fukushuu lui prêta sa pelle pour aller plus vite. Une fois le cadavre inhumé, Artahim délira encore quelques propos bizarroïdes et disparut mystérieusement dans un nuage de fumée, prophétisant qu'ils se reverraient.

Alors les réflexions allèrent de bon train. Qu'est-ce que tout cela signifie ? Qui a tué Shin Binh ? Quels sont ces gens dont parlait Artahim ? Lauve Kraft mit court à ces discussions en annonçant qu'elle étudierait dans son coin les notes de feu Shin Binh et le livre qu'ils avaient trouvé à côté de son cadavre et que lorsqu'elle en saurait plus, elle contactera les aventuriers pour poursuivre l'enquête.



A suivre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Compte-rendu] Les songes du dieu oublié - Partie I : Songes et Brouillards
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Champs de bataille compte rendu de partie
» Compte-rendu premiere partie test
» [TM] Picardia Independenza : compte rendu d’un mange-grenouille
» Compte rendu 1ère Campagne Aronis
» Compte rendu de bataille apocalypse montpellier à 21 000 pts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde JdM :: La Guilde et sa légende :: La parole aux invités-
Sauter vers: